La Fabuleuse

« Je pense que quelle que soit la destination de votre voyage, de nouveaux dieux vous y attendent, pleins de patience divine et de rires. »

Susan M.Watkins

affiche_fabuleuse sobre light

Théâtre burlesque, théâtre gestuel, danse, musique live

VIDEO DECOUVERTE.

 

Une femme d’ici et d’ailleurs à la fois, et un musicien, s’emparent des fables de La Fontaine avec entrain, drôlerie et panache.
Tigre, éléphant, corbeau, renard… Elle incarne tous les personnages, danse à l’indienne, taquine son pianiste, le fait roi des animaux…
Angéline Brochoire partage avec gourmandise et humour sa double culture épanouie (française et indienne) autour des universelles, intemporelles et savoureuses fables de La Fontaine.
Un spectacle énergique et inventif pour petits et grands

 

Quand les Fables de La Fontaine se laissent aller à être jouées, dansées, sculptées, mimées, vi­brées, déclamées, elles deviennent vivantes, par le corps, des pieds aux cheveux, d’une diva fa­buleusement déjantée, démantibulée…

La Fontaine réincarné dans ce corps de femme indienne aux chaussures fabuleuses ? Il s’en retournerait sans doute, de rire, peut-être, d’angoisses assurément, il serait tellement de son temps. Et peut-être qu’il en serait fier, cet impertinent.

On apprendra au passage, que La Fontaine s’est inspiré de la mythologie indienne, où les ani­maux ont la part belle. Pour la peine, l’une de ses fables sera traduite en « langue des signes chorégraphiée », le bharata natyam, interprétée ici avec mudras et gestes des mains.

La Fontaine permet à chacun de s’identifier aux personnages, de s’approprier ses Fables, mêlées de merveilleux, où les animaux sont doués de paroles et adoptent des comportements humains (choses étonnantes qui le sont beaucoup moins dans d’autres cultures…).

Avec ces fables sur plateau, on transcende l’humain vers l’animal, en suivant une affabulatrice qui pourtant n’invente rien, qui se joue des mots du fabuliste et dépeint, à son rythme et jusqu’au bout de son souffle (et de celui de son partenaire au piano), notre société de la Nature inhumaine, du bestiaire de l’humanité, révélant l’être humain dans toute sa splendeur ou sa médiocrité…

Le duo
La femme : Le personnage léger, aérien, virevoltant, provocant, au jeu déluré, poussé, presqu’expressionniste, incarnera avec humour les différents clichés liés à la femme, et à la femme étrangère.
Le musicien : Imperturbable mais complice, il accompagne, propose, interroge… Avec son piano, il créée en live de l’onirique, du merveilleux, installe le rythme, revient au thème.

 

En s’emparant des textes mythiques Fables de La Fontaine, monument du patrimoine culturel français, avec sa fantaisie, son goût du spectaculaire, ses chorégraphies inspirées de la tradition indienne, une femme manifestement venue d’ailleurs, expose, danse, chante, célèbre son « exil heureux ».

Car la complexité de l’exil c’est aussi tout ceci. Bien soutenu et accompagné, ce n’est pas forcément enlever à l’être, c’est ajouter, superposer, amplifier, augmenter le potentiel et la matière.

 

Les Fables interprétées dans le spectacle: 

La Besace, L’oiseau blessé d’une flèche, Les grenouilles qui demandent un roi, Le lion abattu par l’homme, Le renard et les raisins, Le renard et le buste, Le laboureur et ses enfants, Les médecins, Les souhaits, Les femmes et le secret, Le Corbeau et le Renard, Le singe et le léopard, Le chien a qui on a coupé les oreilles, Le vieillard et les 3 jeunes hommes, Les 2 chèvres (et le chat et la souris), La souris métamorphosée en fille.

 

Durée: 70 minutes

Disciplines : Textes classiques, Théâtre burlesque et  gestuel, danse, et musique live

Publics : tous publics – matinée scolaires en collèges (à partir de la 4ème), lycées, MFR et FCA.

Conditions : en rue ou en salle – toutes jauges – dispositif scénique central ou frontal

 

 

CONDITIONS TECHNIQUES

  • espace scénique de 7m X 7m et 2.50 de hauteur
  • en rue ou en salle – toutes jauges – dispositif scénique frontal
  • 60 minutes de montage et 30 mn de démontage
  • spectacle complètement autonome (son et lumière)
  • prévoir un branchement électrique à proximité (sonorisation)

 

DISTRIBUTION

Auteur : Jean de La Fontaine

Metteur en scène : Jacques Raveleau-Duparc

Interprète : Angéline Brochoire, Anju

Musicien et  compositeur : Michel Pradel

Costume : Jeanine Lérin-Cagnet

Chorégraphe : Madira Sardancourt

Décorateur : Christophe Vallaux

Créateur lumières : Bruno Gautron

Assistant de création : Thomas Violleau

Illustratrice : Charline Shaé – Faivre

Chargée de production : Anne Guégan

 

Production : compagnie la Folie de l’Ange

Résidences : Villes de Luçon, la Verrie et Chantonnay

Co-production : Art Musical

Soutien : Région Pays de la Loire, Conseil Départemental de Vendée, SPEDIDAM, Ville de Bournezeau

consultez le dossier de présentation La Fabuleuse